LES JOIES DE LA VENTOUSE.

Rue des taillandiers, Paris XI, ce matin.
encore une jolie rencontre avec une ventouse (laurent Dugrès Production),
cette fois pour l’installation de
« la maison des jours meilleurs » de Jean Prouvé,
à la galerie Patrick Seguin.
Et puis en face, un gros saphir.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s